Sun’Agri, pionnier de l’agrivoltaïsme dynamique et ITK, spécialiste en Agri-intelligence et éditeur d’OAD (outils d’aide à la décision) agronomiques signent un partenariat de coopération industrielle et commerciale en faveur de l’adaptation de l’agriculture face aux changements climatiques. Cette collaboration d’une durée de 15 ans est une première mondiale, par la synergie originale qu’elle crée entre deux domaines de l’économie verte : le photovoltaïsme, et l’agriculture de précision.

La dernière décennie 2010–2019 est la plus chaude jamais enregistrée, ce phénomène s’est aggravé entre 2015 et 2019, traduisant une accélération du réchauffement climatique. Ces données, issues du nouveau rapport[1] élaboré par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), se traduisent par une influence exponentielle sur notre environnement et notre économie. C’est particulièrement criant sur les exploitations agricoles dont les productions sont considérablement affectées par les changements climatiques (ensoleillement, ressource en eau…).

Face à ce défi, il est urgent pour le secteur agricole d’adapter ses pratiques. C’est le métier d’iTK, entreprise pionnière fondée en 2003, qui a par exemple réalisé des simulations prospectives sur l’effet du changement climatique au vignoble, et les changements de pratiques qui permettraient d’atténuer ses effets[2]. C’est aussi la mission de Sun’Agri depuis plus de 10 ans à travers le développement de l’agrivoltaïsme dynamique (ou piloté), une technologie de rupture, qui modifie en temps réel le microclimat des cultures afin de les protéger des aléas climatiques, suivant leurs besoins d’ombre ou de soleil. La solution prend la forme d’une persienne photovoltaïque située au-dessus des plantations, à une hauteur suffisante pour permettre le passage des engins agricoles. L’orientation des panneaux solaires est basée sur des algorithmes développés par les équipes de Sun’Agri et conçus sur mesure selon les besoins de chaque culture agricole ciblée (essentiellement vigne, arboriculture et maraîchage).

Depuis 2009, Sun’Agri travaille sur l’agrivoltaïsme et a été rejoint en 2016 par ITK, leader mondial de l’Agri-Intelligence, afin de développer conjointement le système de pilotage des panneaux photovoltaïques, en assurant les bénéfices maximums de l’ombrage sur le rendement et la qualité des cultures. Les deux entreprises travaillent quotidiennement afin d’industrialiser dispositifs et services agrivoltaïques dynamiques, étendre le savoir-faire à un maximum de cultures qui souffrent d’ores et déjà du changement climatique. Afin de renforcer cette coopération et de l’inscrire dans la durée, Sun’Agri et ITK signent un partenariat de coopération industrielle et commerciale d’une durée de 15 ans, visant notamment à déployer commercialement l’agrivoltaïsme dynamique en France et dans le monde.

Dans le cadre de cet accord ITK délivrera à Sun’Agri pour chaque culture ciblée, un accès à des indicateurs bioclimatiques et à ses modèles de croissance des plantes, qui intègrent progressivement l’impact de l’ombrage. La prise en compte de ce paramètre, piloté par Sun’Agri sous infrastructures agrivoltaïques dynamiques, ouvre un champ nouveau de l’agronomie.

Ces modèles de croissance d’ITK permettent déjà à la fois de mieux prévoir le potentiel de rendement et de qualité des cultures en fonction du climat, du sol et du mode d’implantation ; d’ajuster les pratiques (irrigations, fertilisations, traitements, pesticides) ; et de réduire l’impact environnemental de l’agriculture. Le travail de R&D des deux entreprises, en partenariat avec l’INRAE, permet de prendre en compte les effets spécifiques au micro-climat des cultures sous ombrage photovoltaïque (ombrage intermittent, découplage entre le climat de la parcelle et celui de son environnement).

Fort de milliards de données collectées, Sun’Agri, grâce à ce partenariat stratégique, renforce ses connaissances, outils et méthodes sur la croissance des plantes, lui permettant d’affiner les algorithmes pilotant les panneaux solaires des dispositifs agrivoltaïques dynamiques et d’industrialiser le pilotage de l’orientation des panneaux solaires au service des plantes.

« Ce partenariat stratégique nous offre une exclusivité mondiale dans l’exploitation de modèles de croissances industriels les plus performants au monde des plantes. Il marque une nouvelle étape dans notre travail d’optimisation des performances de l’agrivoltaïsme dynamique » déclare Antoine Nogier, fondateur de Sun’Agri.

« Cette collaboration nous permet d’enrichir nos modèles de culture, en intégrant des interactions plante-climat peu étudiées pour l’instant. Au-delà du domaine spécifique de l’agrivoltaïsme dynamique, elle nous permettra d’améliorer encore la précision de nos outils d’aide à la décision en culture classique, voire en agroforesterie. » ajoute Aline Bsaibes, Directrice Générale d’iTK.

[1] https://public.wmo.int/fr/medias/communiqu%C3%A9s-de-presse/un-rapport-interorganisations-met-en-%C3%A9vidence-les-r%C3%A9percussions

[2] https://www.researchgate.net/publication/339400911_Aim_and_background_Material_method_Results_discussion_Climate_change_and_vineyard_irrigation_A_decision_support_tool_for_wine_growers