Actualités
/ 15 avril 2021

L’agrivoltaïsme dynamique souffle le froid… et le chaud

agrivoltaïsme dynamique à Tresserre

Sur sa vigne pilote de 4,5 ha située dans les Pyrénées-Orientales, Sun’Agri a relevé une hausse moyenne des températures de +2°C sous les panneaux photovoltaïques orientables, réduisant les risques de gel.

Réduction du stress hydrique et thermique, moindre évapotranspiration et donc moindre consommation en eau, sécurisation des rendements, restauration du cycle biologique de la vigne préservant les qualités organoleptiques des raisins et la typicité des vins sous l’effet de maturités plus tardives, marquées par des nuits plus courtes et plus fraiches bénéfiques aux anthocyanes, aux tannins et aux polyphénols : les panneaux solaires suspendus au-dessus des vignes ont des vertus agronomiques multiples (en plus de produire de l’électricité).
« Sur le Domaine de Nidolères, qui héberge notre vigne-pilote de 4,5 ha, nous avons relevé une température supérieure de 2°C à celle de la vigne témoin adjacente non pourvue de panneaux, explique Antoine Nogier, PDG de Sun’Agri. Ces résultats mettent en évidence un réel bénéfice de l’agrivoltaïsme dynamique pour protéger les cultures agricoles face aux phénomènes de gel printaniers et positionnent la technologie comme une solution d’adaptation et de protection de l’agriculture face aux changements climatiques ».