Quel agriculteur n’a jamais rêvé de claquer des doigts pour faire tomber la pluie ? A défaut de contrôler la météo, Sun’Agri et Weenat vous expliquent comment mieux maîtriser les aléas climatiques et leur impact sur vos cultures.

Faire la pluie et le beau temps

En agriculture, la météo est partout. Qu’il s’agisse de faire vos semis, de déclencher une irrigation ou un traitement phytosanitaire, les conditions météorologiques impactent chacune de vos décisions.

Le constat est d’autant plus vrai dans le cas de l’agrivoltaïsme. Une saison trop pluvieuse, et c’est non seulement les rendements de vos cultures qui sont menacés, mais aussi votre production d’énergie.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’on n’a pas encore trouvé le bouton sur la télécommande pour faire tomber la pluie. On ne sait pas non plus comment l’arrêter, ni comment choisir la température qu’il fera dans 10 jours.

En revanche, grâce aux progrès de la technologie, la météo devient moins incontrôlable.

La structure agrivoltaïque développée par Sun’Agri, par exemple, permet de mitiger les risques de gelées printanières. Grâce au positionnement ajustable des panneaux, il est possible de préserver la température de votre sol, avec des gains observés allant jusqu’à +3°C.

En période de fortes chaleurs, le système permet au contraire de protéger les plantes des températures excessives, limitant ainsi l’évapotranspiration et les risques de stress hydrique.

Des capteurs connectés pour un pilotage à la parcelle

A défaut de changer la météo, on peut aujourd’hui la mesurer, la prédire et adapter sa stratégie culturale aux conditions agro-climatiques locales. Certaines entreprises, à l’image de Weenat, en ont même fait leur spécialité !

Depuis maintenant plus de 6 ans, l’entreprise nantaise développe des solutions de météo connectée et d’agronomie de précision pour accompagner les agriculteurs dans leurs prises de décisions, du semis à la récolte.

Pour cela, Weenat a développé une gamme de 6 capteurs connectés, allant du pluviomètre agricole au capteur d’humectation foliaire, en passant par l’anémomètre et le thermomètre de sol. Placés au plus près des cultures, ces capteurs permettent de monitorer en direct l’évolution des conditions agro-climatiques sur vos parcelles.

Pluviométrie, température, humidité, vent… Les données mesurées sont ensuite transférées vers une application web et mobile via un réseau d’ondes basse-fréquence. Vous accédez ainsi en temps réel à des données agronomiques et météorologiques précises pour piloter vos parcelles.

Les données collectées sont mémorisées par l’application et restent accessibles à tout moment depuis l’historique de votre parcelle. Combien a-t-il plu depuis votre dernier traitement ? Quelle température faisait-il lorsque vous avez semé l’an dernier ? L’historique vous apporte la réponse à toutes ces questions, et bien d’autres.

Pour toujours plus de maîtrise dans la gestion des aléas climatiques, l’application Weenat intègre en outre un service de prévisions météo expertisées à 15 jours et des alertes météo sur-mesure pour être toujours prêt à intervenir au bon moment.

L’IA au service de la météo agricole

Depuis quelques années, le recours à des algorithmes et l’utilisation de modèles agronomiques pour une gestion fine des risques météorologiques en agriculture se démocratise.

Les algorithmes sont par exemple au cœur du projet de Sun’Agri. Le logiciel AV Studio©, utilise en effet des modèles de croissance adaptés aux besoins de chaque plante pour piloter l’orientation des panneaux photovoltaïques.

L’application Weenat, elle aussi, intègre plusieurs algorithmes pour vous accompagner dans vos prises de décision. Les données agro-météo mesurées par les stations météo connectées et le pluviomètre Weenat peuvent ainsi être transférées vers plus d’une vingtaine d’outils d’aide à la décision (OAD).

Parmi ces modèles, certains sont conçus pour piloter l’irrigation, à l’instar d’Irré-Lis® ou de Vintel®. D’autres, comme DeciTrait®, Mileos® ou encore Avizio™, visent à évaluer avec précision les risques de maladies afin d’optimiser votre stratégie de protection des cultures.

« Les outils d’aide à la décision apportent une réelle valeur dans l’optimisation des ressources en fonction de la météo locale et des besoins de la plante. Mais aussi utiles soient-ils, ces outils ne remplacent pas le savoir-faire et l’expérience de l’agriculteur. », souligne Jérôme Le Roy, fondateur de Weenat.

Application meteo agricole

 

 

 

 

L’OAD Weephyt permet de connaître
les meilleures plages horaires pour traiter.